Promouvoir l’internet décentralisé à travers le projet Solid

Tim Berners-Lee entend changer le visage de l’internet qu’il a lui-même aidé à mettre au monde il y a quelques années. En septembre 2018, le père du World Wide Web annonce le lancement de la startup dropship Inrupt avec l’entrepreneur en cybersécurité John Bruce. Compte tenue des informations sur ce site, le but de ce projet est notamment de permettre à chaque utilisateur de reprendre la propriété de leurs données sur le Web.

Évolution du web en faveur de la centralisation de données

Depuis 2015, Berners-Lee travaille sur une nouvelle infrastructure Web appelée Solid. Cette dernière entend repenser la façon dont les applications Web stockent et partagent des données personnelles. Inrupt Dropshippingfrance.fr va piloter le développement de la plateforme Solid. Elle va transformer une idée innovante en une plateforme viable pour les entreprises et les consommateurs.

Selon Berners-Lee, le groupe du Laboratoire d’Informatique et d’Intelligence artificielle du MIT travaillait depuis plusieurs années sur Solid. La vocation initiale d’Inrupt est d’ajouter l’énergie et les ressources d’une start-up aux efforts open source qui feront du mouvement Solid une réalité.

Au cours des trois dernières décennies, le Web a évolué pour être très différent de la vision originale de Berners-Lee. Pour rappel, le Web était conçu comme un espace d’ouverture, de coopération et de créativité. La plupart des données mises en ligne par les gens sont pourtant mises en silo sur les serveurs de quelques grandes sociétés. Cela inclut notamment Google, Facebook et Twitter. Ces données sont ensuite utilisées pour faire des internautes des audiences de publicités ciblées.

Les gens peuvent télécharger et supprimer leurs historiques en ligne. Ils ne peuvent pas toutefois transférer facilement leurs données entre services. John Bruce, directeur général chez Inrupt, a déclaré que l’innovation et la création de valeur sont étouffées par des forces puissantes. Ces dernières se concentrent surtout sur ce qui génère du profit ou qui sert les agendas politiques.

Vous avez la page contact sur ce lien si vous avez besoin plus d’informations concernant les activités de notre site.

Inrupt Solid : Permettre aux utilisateurs d’être propriétaires de leurs données

Solid entend contrer la formule selon laquelle toutes les données personnelles seraient stockées sur les serveurs d’une seule entité. Son idée serait plutôt de permettre aux utilisateurs de conserver ces données sur leur propre ‘pod’ de données personnelles. Celui-ci serait situé sur un serveur Solid.

Chaque utilisateur peut exécuter son propre serveur ou l’héberger chez un fournisseur, un peu comme un site Web personnel. Il peut ensuite donner à chaque application la permission de lire et d’écrire sur le pod. Il suffit de révoquer l’accès d’une application au pod pour arrêter son utilisation. Les données restent des utilisateurs restent sur le pod. Les entreprises qui créent des applications ne pourront pas les stocker, les supprimer ou les rendre facilement exportables.

Inrupt n’est pas seulement créée pour financer le développement de Solid et d’applications pour la plateforme. Il va aussi héberger des pods Solid gratuits pour aider les développeurs indépendants à créer de nouvelles applications. La société est basée à Boston, dans le Massachusetts. Elle est soutenue par la société de capital-risque Glasswing Ventures. Inrupt emploie actuellement plus de 20 personnes, plus une communauté active de développement open source.

Bruce et Berners-Lee ne s’attendent pas à ce que la génération actuelle de géants du numérique passe à l’internet ouvert et décentralisé. Il est en effet peu probable qu’Amazon et Facebook abandonnent leurs caches de données utilisateurs. Ils espèrent que toutefois leur modèle alternatif sera adopté par un nombre croissant d’internautes et d’organisations qui souhaitent y répondre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *